J’AI LU: UN AVION SANS ELLE

67668715_905243379845781_3020594570212671488_n.jpgAuteur : Michel Bussi

Titre: Un avion sans elle

Maison d’édition : édition Pocket

Date d’édition: 07/03/2013

Nombre de Pages : 576 pages

Résumé:

Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ?
Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule. Dix- huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert
le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.

 

Mon avis :

ATTENTIONNN Gros coup de cœur !!! par quoi vais-je commencer 

Intrigue est  très très bien construise , très complexe , vous savez c’est le genre d’intrigue qui vous tient en haleine jusqu’à la fin , jusqu’à la dernière page .

un auteur diabolique, oui diabolique , il ne laisse rien apercevoir , 600 pages après je ne savais même pas le Pourquoi ? du Comment ?

il vous donne un indice par là un autre par-ci , il nous balade mais sans pour autant devinez la fin …

D’accord, le destin est comme les gamins dans la cour de récré, il s’acharne sur les plus faibles. Mais il y a des limites!

J’ai adoré de plus , l’histoire , l’enchaînement des événements , les personnages Tous mais TOUSSSS

Lyse-Rose continuerait de vivre, toujours, dans l’imagination maladive de sa sœur, Malvina. Elle vivrait comme une poupée vit dans le regard d’une petite fille. Sauf que cette petite fille dissimulait un Mauser L110 dans sa poussette et qu’elle était capable de tuer tous ceux qui, sur son chemin, lui diraient que dans son landau elle ne promenait qu’un jouet mort, un cadavre de plastique froid.

j’ai adoré Grand Duc aussi , même si parfois j’avais qu’une seule envie qu’il termine son discours pour que je sache qui est qui 

Elle ne vit pas les lumières s’éteindre. Elle ne vit pas l’avion se tordre comme une vulgaire canette de soda au contact d’une forêt d’arbres qui semblaient un à un se sacrifier pour ralentir la course folle de l’Airbus

une fin en apothéose! les dernières pages sont juste ouffissimeeee , je ne l’ai vraiment pas vu venir , un thriller par comme les autres 

je vous conseille de le lire , vous ne serez vraiment pas déçus 

Quelle FIN 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s